Explications sur le temps réel

L'animation dans les films et au cinéma

Avec l'aimable autorisation d'Aaron Sims Creative

Comment utilise-t-on l'animation dans les films ?

L'histoire de l'animation dans les films et au cinéma remonte aux années 1920. À l'époque, le procédé était laborieux et consistait à dessiner à la main toutes les images une par une. Il fallait alors des dizaines de milliers de dessins pour réaliser un long-métrage. Chacune de ces images, dessinées sur des feuilles de celluloïd transparentes, était ensuite placée sur une peinture d'arrière-plan et photographiée avec un appareil photo. La pellicule était enfin développée et la prise visionnée. 

Les premiers films d'animation ont ouvert au public les portes d'un nouveau monde de divertissement, mais ces productions étaient chronophages et laissaient peu de place à l'erreur et à l'expérimentation. Si le bras ou la jambe d'un personnage n'était pas au bon endroit par rapport à l'arrière-plan, par exemple, c'était toute une série de dessins qu'il fallait refaire. De telles retouches étaient coûteuses et la réalisation de ce genre de film présentait donc un certain risque.

Cette innovation cinématographique a également apporté au public de nouveaux types de divertissements animés, comme l'animation de marionnettes en stop-motion. Vous connaissez peut-être cette technique grâce au célèbre film de Noël Rudolph, le petit renne au nez rouge (1964), le plus récent L'Étrange Noël de Monsieur Jack (1993) ou les productions d'Aardman Animation mettant en scène les personnages de Wallace et Gromit. 

 

L'animation 3D

À la fin du XXe siècle, un nouveau type d'animation fait son apparition : l'animation 3D. Avec cette technique, un monde virtuel est créé en trois dimensions, comme s'il s'agissait d'un plateau de tournage. On peut placer la caméra virtuelle n'importe où dans ce décor puis y mettre en scène à volonté des personnages en 3D. Les corps et les visages des personnages peuvent être animés à l'aide du curseur de la souris et non plus en dessinant la nouvelle position ou expression au crayon. Dans un monde en 3D bien conçu et avec des personnages en 3D correctement placés, on peut tester des angles de caméra et animer les personnages bien plus librement qu'avec des images dessinées en 2D.

Pour éviter toute confusion, il convient de préciser que le "3D" d'animation 3D ne fait pas référence à des images stéréoscopiques que le spectateur peut voir en relief grâce à des lunettes adaptées. Les films stéréoscopiques peuvent être animés, tournés en prise réelle ou les deux à la fois. Le "3D" d'animation 3D fait référence à la création de l'animation en coulisses, à l'aide d'objets tridimensionnels grâce auxquels l'environnement et les personnages peuvent être plus facilement manipulés que s'ils étaient dessinés en deux dimensions.

Les cinéastes ont commencé à expérimenter avec l'animation 3D dans les années 1950, au moyen de représentations en fils de fer basiques, puis la technologie a rapidement évolué pour offrir aux artistes les outils qui leur permettraient de créer des mondes et des personnages plus élaborés. Les premiers exemples incluent la créature aquatique photoréaliste du film Abyss (1989) et le long-métrage tout en images de synthèse Toy Story (1995).

Depuis, nous avons vu beaucoup d'autres longs-métrages animés et l'animation s'est fait une place au cinéma sous bien d'autres formes :
 

Capture de mouvement

Quand un film met en scène des personnages animés, l'équipe d'animation procède souvent à des sessions de capture de mouvement lors desquelles de véritables acteurs jouent la scène équipés de tenues spécifiquement conçues pour la collecte de données. L'équipe d'animation enregistre informatiquement les gestes des acteurs puis transfère les données à des personnages numériques (humains, animaux, créatures) afin de leur conférer des mouvements naturels. Quand en plus des gestes, les expressions faciales sont capturées, on parle alors de capture de performance
Avec l'aimable autorisation de Cory Strassburger

Effets visuels (VFX)

La création ou l'accentuation numérique d'effets visuels comme le feu, la fumée, le brouillard, les nuages et la poussière est également rendue possible grâce aux technologies d'animation 3D. Ces effets vaporeux sont généralement produits par des amas de milliers de particules virtuelles. Les étendues d'eau, les éclairs et autres phénomènes naturels peuvent également être produits avec des outils d'animation 3D. Le terme "effets visuels" s'applique également à l'art d'intégrer des images de synthèse à des prises de vue réelles.

Prévisualisation

La prévisualisation, ou prévis, est une vidéo ou un film "brouillon" créé avec des formes sommaires (des cubes au lieu de bâtiments, par exemple) et des personnages basiques animés avec des répliques du script enregistrées. La prévis donne au réalisateur, au directeur de la photographie et aux autres membres de l'équipe un aperçu des plans et des séquences et les aide à identifier les problèmes potentiels avant qu'ils surviennent sur le tournage.    
Avec l'aimable autorisation d'Engine House Films

À propos du rendu

Le point commun de toutes ces applications de l'animation dans les films et au cinéma, c'est qu'il faut procéder au rendu des scènes. Le rendu est le procédé qui consiste à convertir une représentation 3D en une série d'images 2D pouvant être visionnées comme un film ou une vidéo. 

Traditionnellement, le temps nécessaire au rendu d'une image peut aller de quelques minutes, pour une scène simple, à plusieurs heures pour une scène comportant de nombreux personnages et effets visuels. Lorsqu'on procède au rendu d'une séquence de 30 secondes qui sera lue à 24 images par seconde, on traite 720 images. Si le rendu de chaque image demande 10 minutes, l'opération durera au total 7 200 minutes, soit cinq jours.
L'une des avancées les plus importantes en animation a été l'introduction du rendu en temps réel, qui permet de rendre chaque image en une fraction de seconde. Le rendu en temps réel est disponible dans de nombreux packs d'animation 3D et dans les moteurs de jeu tels que l'Unreal Engine.

De nos jours, de plus en plus de productions cinématographiques ont recours au rendu en temps réel pour accélérer le processus et permettre aux cinéastes d'expérimenter davantage. 
 

Exemples d'animation dans les films et au cinéma

Voici quelques exemples de films et de séries qui ont eu recours à l'animation en temps réel :

Des séries telles que Game of Thrones (2011-2019) ont notamment utilisé le rendu en temps réel pour prévisualiser de célèbres séquences, comme la scène clé de la salle du trône dans le dernier épisode, et il est toujours employé dans des succès récents comme House of the Dragon.

La série Love, Death & Robots de Netflix a récemment tiré parti de l'animation en temps réel dans l'épisode haletant intitulé Dans l'obscurité des profondeurs qui, grâce à l'Unreal Engine, donne vie à un Cthulhu en images de synthèse, à des MetaHumans et à d'autres personnages numériques animés par capture de mouvement.

Le film animé primé Allahyar and the Legend of Markhor (2018) a été intégralement réalisé dans l'Unreal Engine avec le rendu en temps réel. La suite de l'histoire du jeune Pakistanais qui entreprend un périple pour sauver ses amis, Allahyar and the 100 Flowers of God, sera produite avec le même procédé.

Dans Bienvenue à Marwen (2018), l'Unreal Engine a permis de capturer la performance des acteurs et de l'appliquer à des poupées virtuelles à leur effigie, le tout en temps réel.
 

Premiers pas dans l'animation

Si vous souhaitez vous lancer dans l'animation, consultez ces ressources qui vous aideront à prendre un bon départ : Pour en savoir plus, vous pouvez également vous rendre sur notre portail de l'animation ou consulter notre Guide pratique dédié à l'animation et découvrir comment de grands studios, de petits groupes et même des individus produisent des animations de qualité grâce à l'Unreal Engine.

Plus d'explications sur le temps réel


explications sur le temps réel

Comment créer un humain numérique ?

explications sur le temps réel

Qu'est-ce que la production virtuelle ?

explications sur le temps réel

Qu'est-ce qu'une cinématique de diffusion ?